De champion paralympique à futur parent, un nouveau challenge pour Wang Haitao

Source:11/03/2019 11:56

De champion paralympique à futur parent, un nouveau challenge pour Wang Haitao

Wang Haitao

En moins d’un an, le Chinois Wang Haitao est devenu champion paralympique, époux et futur père. Il s’apprête même à ajouter peut-être un nouveau titre à son palmarès aux Championnats du monde de curling fauteuil 2019, qui commence dimanche à Stirling en Grande-Bretagne.

Wang est un des piliers de l’équipe chinoise qui a marqué l’histoire en remportant la première médaille d’or de la Chine aux Jeux Paralympiques d'hiver à PyeongChang 2018 il y a un an.

En janvier dernier, la vie du capitaine de l'équipe avait déjà bien changé quand il s'est marié. C’est le curling qui les a unis sa femme et lui, alors qu’ils jouaient dans la même équipe de la province du Heilongjiang. Et maintenant que sa femme est enceinte, c’est une nouvelle motivation pour réussir à Stirling où la Chine pourrait bien remporter un premier titre de champion du monde.

« Je me suis marié après PyeongChang, c’est ma femme qui me donne toute mon énergie », a déclaré Wang. « Tous les deux, nous voulons faire connaître le curling fauteuil à un maximum de gens. J’espère vraiment que le sport va se développer davantage. »

De champion paralympique à futur parent, un nouveau challenge pour Wang Haitao

La Chine a remporté la première médaille d’or de Curling fauteuil lors des Jeux Paralympiques d’hiver (Photo de Xinhua)

La médaille d'or à PyeongChang 2018 a été la plus grande réalisation de la Chine en curling fauteuil et pour toute l’équipe chinoise des sports paralympiques d'hiver.

Au niveau mondial, la Chine a remporté trois médailles, dont une en argent en 2015. Wang était déjà capitaine de l’équipe tandis qu’ils perdaient contre la Russie en finale (7-4).

Lors de l'édition 2017, c’est face à l'Ecosse (9-5) qu’ils perdaient lors du match pour la médaille de bronze.

Mais l'année suivante, l’équipe chinoise a repris ses forces pour PyeongChang 2018, en arrivant jusqu’en finale et en battant la Norvège, championne du monde en titre.

De champion paralympique à futur parent, un nouveau challenge pour Wang Haitao

Wang Haitao (Photo de Xinhua)

Les Championnats du monde 2019 sont un nouveau défi, avec 12 équipes en compétition, soit deux de plus que lors des précédents championnats.

« Toutes les équipes qualifiées pour les Championnats du monde sont fortes », a déclaré Wang. « Chaque match sera important.»

« Je ne ressens pas de pression, je me régale », a ajouté Wang. « J'aime ce sport, car il reflète les valeurs auxquelles je tiens dans la vie, surtout lorsque je suis sur la glace.»

De champion paralympique à futur parent, un nouveau challenge pour Wang Haitao

L’équipe chinoise à Stirling sera bien différente de celle de PyeongChang 2018, avec seulement Wang et son remplaçant, Zhang Qiang champions Paralympiques.

« Nous nous entraînons dur tous les jours depuis un mois », a déclaré Wang. « Je me concentre sur le schéma et les sorties; l'équipe sur la tactique. »

Wang n'a pas précisé la couleur de la médaille qu'il veut ramener de Stirling. Il espère seulement que sa nouvelle motivation va l’aider « faire sa meilleure perf ».

« Nous nous aimons beaucoup, maintenant je me bats pour ma nouvelle famille », a-t-il déclaré.